Modules de formation

1 – « Améliorer les compétences orales des élèves des sections bilingues et des professeurs de DNL. » par Cécile Fisteberg

Ce module s’adresse à des professeurs de disciplines non linguistiques travaillant dans des sections bilingues francophones. Il permettra de rendre le stagiaire plus à l’aise dans sa pratique de la langue cible tout en lui apportant des techniques et des outils pour aider l’élève à mieux comprendre et s’exprimer à l’oral, de choisir des activités et d’utiliser des techniques de classe adaptées pour favoriser les interactions dans la classe. Des outils et des techniques de classe seront donnés aux enseignants pour faire parler les élèves (exposé, jeux de rôles, pratiques théâtrales, compte rendu oral, débat, projets interdisciplinaires…). Les différents moments d’échanges autour d’expériences et d’activité permettront de réfléchir à la place de la compétence orale et de la médiation en section bilingue, au rôle des interactions dans et hors la classe, à l’alternance « maîtrisée » des deux langues et à l’évaluation de l’oral.

 

2 – « Écouter pour apprendre et apprendre à écouter : exploiter efficacement les documents audiovisuels pour la compréhension orale. » par Emilie LEHR

« Le français parlé est difficile à comprendre et à exploiter en classe », « mes élèves ont peur de ne pas tout comprendre ». Voici là quelques idées reçues quant à la compréhension orale.  Elle a pourtant un rôle primordial dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Au cours de cette formation TV5MONDE, le stagiaire apprendra à exploiter une variété de documents audiovisuels pour amener l’apprenant, quel que soit son niveau, à développer ses compétences de compréhension, mais aussi d’expression : regarder, décoder l’image, écouter, réagir à l’oral et à l’écrit. Vous saurez comment exposer vos élèves à l’actualité, à la culture, à la diversité, leur donner à voir des images qui les touchent, leur faire entendre une langue actuelle et leur donner l’occasion d’utiliser le français pour comprendre le monde. Un voyage en sons et en images au bénéfice de la compréhension orale !

 

3 – Un module destiné aux enseignants de français de l’enseignement primaire, sera animé par Sébastien Chevallet

Trois sujets réalisés sur les 3 journées seront abordés au cours de la formation :

1) « L’affichage dans la classe : pourquoi ? Pour qui ? Par qui ? Quand ? Où ? Comment ?… » Attache-t-on de l’importance à ce qui figure sur les murs de la classe entre lesquels le groupe et l’enseignant vivent une grande partie de la journée ? Quels domaines sont favorisés ? Quelles démarches pédagogiques se manifestent dans l’affichage lui-même ? Comment lui associer les nouvelles technologies ? Le stagiaire apportera des photos de classes ou de divers affichages afin de répondre ensemble plus précisément aux besoins de chacun tout en bénéficiant des propres expériences.

2) « Le langage : une approche ludique et interdisciplinaire » Le sens même du langage est la communication et l’échange, et pas uniquement sa propre étude. Une approche ludique et communicationnelle ne peut néanmoins se passer d’une approche technique et rigoureuse de cette langue riche mais complexe. La formation portera sur l’articulation de ces deux temps d’étude et visera à donner aux stagiaires de nouveaux outils, partager leurs pratiques autour d’une approche ludique et interdisciplinaire du français.

3) « L’écriture, le geste » Apprendre une langue, c’est aussi s’ouvrir sur la culture et les pratiques associées. L’écriture cursive est une habitude française que les apprenants utilisent tout au long de leurs études. Loin des QCM du système anglophone, l’étudiant français est amené à produire de l’écrit. A la forme doit s’ajouter un contenu riche avec une connaissance des règles d’écriture. Du geste aux ateliers d’écriture, sera proposée une approche pratique et complémentaire à l’approche orale du français.

 

4 – « L’évaluation » – (Flora Rodrigues)

Pourquoi évaluer ? Quand et comment évaluer ? Quoi évaluer ? Si l’évaluation est interactive,  elle détermine les besoins d’apprentissage particulier des élèves. Cette formation donnera des outils aux enseignants qui apprendront quelle est la place des activités sur l’évaluation dans les séquences de formations, à évaluer les productions écrites et orales des élèves, sélectionner et adapter le matériel et les ressources utiles à leur enseignement.

5 – « Devenir examinateur-correcteur DELF« , par Emmanuelle Daill

Les professeurs ont ainsi été amenés à renforcer leurs connaissances des niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) afin d’harmoniser leurs pratiques évaluatives en fonction des critères d’évaluation des épreuves DELF. La formation s’est déroulée autour d’axes divers visant à renforcer la certification en FLE, le CECRL les différentes déclinaisons du DELF : tout public, junior/scolaire, Prim et à option professionnelle ; analyse des spécifications des épreuves du DELF ; évaluation de productions orales et écrites de candidats ; mise en situation et évaluation individuelle.

La formation était conçue selon une approche participative et interactive alternant des séquences d’information et de présentation, d’activités pratiques et d’échanges de points de vue.

À l’issue de la formation, une attestation d’habilitation d’examinateur-correcteur valable 5 ans sera délivrée par le CIEP.